mushrooms_116973_1280

C'est comme la maladie de Lyme ou l'intoxication aux métaux lourds: bien sûr, ça existe, mais ça n'explique pas tous les symptômes de la terre. En fonction des saisons, une liste de plus de 70 symptômes (toujours la même), se retrouve sur des sites promouvant la santé "alternative" . Si vous en présentez trois ou plus, vous êtes suspect de candidose chronique (ou de maladie de Lyme, ou d'intoxication aux métaux lourds). Par exemple, si , en même temps, vous perdez vos cheveux, présentez des troubles de l'érection et des migraines: voilà l'explication.

Généralement, les sites exposent la gravité de la maladie, et vous proposent heureusement la solution, par la vente en ligne de divers produits.

Les candidas sont des levures présentes habituellement dans l'intestin humain. L'intestin est un champ de bataille insoupçonné où diverses populations de microbes et levures cohabitent et participent à l'efficacité de la digestion. Cet équilibre est l'objet de nombreuses études et ses liens avec notre santé sont loin d'être tous découverts. Il y en a probablement plus que ce qu'on imaginait encore récemment. Cet équilibre peut être modifié par certains médicaments, comme  les antibiotiques ou  la cortisone.

Qu'en est-il de la surreprésentation des Candida?

Les malades très fragiles de cancérologie ou de réanimation peuvent faire  des candidoses généralisées ou systémiques: le traitement est intraveineux et pas toujours facile.

Les personnes en bonne santé peuvent faire des infections localisées , en particulier sur la peau ou la région génitale. Le traitement d'un premier épisode est local et touche les deux partenaires si l'infection est génitale. Il ne s'agit pas spécifiquement d'une MST, puis que nous hébergeons des candida .Il y a également des mesures simples concernant l'hygiène locale: éviter l'humidité qui favorise la croissance des levures même sur une peau propre, respecter le pH optimal du vagin qui est défavorable à la croissance des levures et microbes  en évitant de le décaper par une toilette trop aggressive.

Si de telles infections se renouvellent, on suspecte une surreprésentation des candida dans la flore digestive, et un traitement oral est recommandé.A l'issue, se pose la question de l'entretien d'une bonne flore digestive. Là encore les sites de santé naturelle regorgent d'informations où le pire côtoie le meilleur.

Consommer des produits laitiers fermentés tels le yaourt ou le kéfir peut être proposé sans restriction. Avaler des probiotiques en gélules est déjà discutable: il existe des septicémies documentées (plusieurs dizaines en 2005) à l'ultralevure.

Consommer moins de sucre réduirait les fermentations digestives: je n'ai pas retrouvé les sources, mais consommer moins de sucre ne peut qu'être bénéfique à la santé en général.

Consommer davantage d'aïl: c'est aussi très bénéfique. il y a des limitations techniques quand même. L'aïl en poudre en cuisine a des nuisances olfactives limitées et est facile d'emploi. Le consommer en gélules..ce n'est pas très naturel, de mon point de vue.

De façon générale, consommer plus d'épices et moins de sel est intéressant au niveau nutritionnel, tout comme l'évolution vers un régime de type méditerranéen.

La liste des autres  restrictions proposées est impressionnante et déraisonnable de mon point de vue, tout comme celle des compléments alimentaires décrits comme souverains. Certains, comme la propolis, sont très allergisants. A ma connaissance, leur efficacité est non démontrée.Il y a aussi des propositions d'ingestion d'huiles essentielles. Les HE sont des produits très concentrés, allergisants et potentiellement toxiques. Tout comme la plupart des médicaments, sauf qu'ils sont bien moins étudiés.Sous ces réserves, les HE sont certainement bénéfiques entre des mains expertes. Je ne suis pas compétente sur le sujet.

Concernant les autres manifestations qui sont rapportées à la "candidose généralisée", je pense qu'une grande partie sont fausses. Cependant, entre candidoses systémiques à l'hôpital et infections cutanées localisée, elles peuvent causer des réactions intermédiaires de la famille des allergies. Des dermatologues avisés, après avoir recherché les autres causes  connues, cancer compris, de certains urticaires chroniques désespérant le médecin comme le malade, les font parfois disparaître en traitant les candida par voie orale de façon à décontaminer le tube digestif.

 

 

Saccharomyces cerevisiae fungemia: an emerging infectious disease. - PubMed - NCBI

Clin Infect Dis. 2005 Jun 1;40(11):1625-34. Epub 2005 Apr 25. Case Reports; Research Support, Non-U.S. Gov't; Review

https://www.ncbi.nlm.nih.gov

il existe des septicémies documentées (plusieurs dizaines en 2005) à l'ultralevure.