face_2722712_640La sinusite chronique, c'est le nez bouché plus ou moins en permanence, et aussi des écoulements dans l'arrière-gorge qui font cracher au réveil ce que beaucoup nomment des "glaires", un truc à l'aspect particulièrement dégoûtant. On racle la gorge, et n'y a pas de véritable toux, ce qui distingue des mêmes horreurs venant des poumons  (=bronchite chronique) dont je ne parle pas ici.

Le plus souvent, le diagnostic a été fait et éventuellement un scanner. Le plus souvent, une allergie respiratoire est associée. le tabagisme est un facteur aggravant.

Une petite amélioration peut être obtenue en favorisant le drainage des fameux sinus, qui sont des cavités pleines d'air reliées à l'extérieur par de fins conduits qui débouchent à l'intérieur des narines.

Uniquement chez l'adulte, on peut proposer deux choses

--des lavages de nez (je sais, c'est pas glamour) avec de l'eau salée stérile: les uni doses de serum physiologique commercialisées en pharmacie marchent très bien. Une giclée, doucement (pas de karcher!), dans chaque narine et bien se moucher après.

--inhaler certaines huiles essentielles (HE): niaouli,  eucalyptus, huile goménolée mais SANS contact avec la muqueuse: mettre sur un mouchoir et respirer le parfum. Comme son nom l'indique, l'huile essentielle contient de l'huile et l'huile est nocive pour les poumons.Placer l'HE sur la peau, au niveau de la lèvre supérieure, est souvent conseillé, mais c'est dangereux (pneumopathies huileuses).

En déposant l'HE sur un mouchoir, l'huile reste et l'essence volatile qu'elle contient est libérée, ce qui permet de la respirer sans danger.

Le mieux est d'éviter ces techniques en continu, mais de les faires quelques jours jusqu'à ce que les choses s'arrangent. Rappelez-vous que les HE sont toxiques: "hors de portée des enfants", d'autant que ça sent bon, donc c'est attrayant.

Associer un anti-allergique est utile chez les personnes concernées. L'arrêt du tabac est toujours indiqué, avec un effet particulièrement notable si

la sinusite est associée à des troubles de l'odorat.