anapen20181020_101745

 

Si vous avez déjà fait un oedème: oedème de Quincke = gonflement  du visage, à cause d'une allergie, vous avez sûrement reçu une ordonnance avec un traitement à prendre si ça se reproduit.

la trousse d'urgence de l'allergique comprend:

de la cortisone: solupred ou autre. Les comprimés sont le plus souvent à dissoudre dans un peu d'eau, et le goût est infect. Un milligramme par kilo, soit trois ou quatre comprimés pour un adulte. Le surdosage n'a pas d'importance.L'effet survient en trente minutes à deux heures.

un anti-allergique de base (anti-histaminique): clarityne, aérius ou autre, il y en a des dizaines sur le marché. Un seul comprimé. Il met plusieurs heures à agir.

un stylo auto-injecteur d'adrénaline: ANAPEN ou autre. Début d'effet en quelques minutes, durée d'effet courte: quinze minutes environ. Un seul danger: tenir le stylo à l'envers et se piquer le pouce. Sous l'effet du stress, c'est déjà arrivé, tout comme faire tomber le stylo, c'est pourquoi vous en avez deux et il vaut mieux relire le mode d'emploi. Il y a une flèche pour rappeler où est aiguille et une légère pression sur le poussoir déclenche l'injection à l'aide d'un petit ressort.

L'aiguille pénètre de quelques millimètres seulement,  bien moins qu'un vaccin , dans le "gras" (en sous-cutané). L'injection est à faire dans le côté extérieur de la cuisse. C'est facile d'accès et il n'y a aucun nerf ou vaisseau qui peut être piqué par accident. Le stylo semble énorme à cause du mécanisme, mais l'aiguille est toute petite.Le volume du produit injecté est également très réduit .

 

Comment utiliser votre boîte à outils?

Dès que possible: l'allergie est un phénomène qui peut commencer doucement et accélérer très vite ensuite.

1°)-- dès le début des signes allergiques, quels qu'ils soient: exemple= urticaire (boutons qui apparaissent rapidement et qui grattent)

---------------------- Prendre le comprimé d' anti-allergique

2°)-- dès le début de signes concernant le visage: démangeaisons de la langue, de la bouche, gonflement du visage:

--------------------- Prendre la dose de cortisone. Mettez la main sur votre téléphone, votre  stylo d'adrénaline et relisez le mode d'emploi.

3°)-- si ces signes concernant le visage continuent à s'aggraver au bout de cinq à dix minutes, OU IMMEDIATEMENT si votre voix ce modifie OU que vous ressentez un malaise général, une crise d'asthme, ou d'autres signes:

1°) appelez ou faites appeler le SAMU: téléphonez au 15

2°) faites l'auto-injection, qui est d'une simplicité biblique.

 

La voix qui se modifie signifie que vos cordes vocales commencent à gonfler ce qui risque de vous étouffer. Vous irez mieux après l'adrénaline et commencerez à dégonfler de façon visible en quelques minutes.  L'intervention du 15 reste indispensable car un rebond peut se produire après l'arrêt d'effet de l'a drénaline, ou de la cortisone. Cette situation est à gérer par les professionnels.

Comme vous voyez, l'idée est d'avoir toujours un coup d'avance. Ce qui  transforme un risque vital en simple incident de parcours.

Avoir sur vous un traitement d'urgence, en toutes circonstances, est bien sûr la première étape. S'il n'a pas encore été prescrit, c'est le moment de le faire auprès de votre médecin. L'adrénaline périme vite donc il faut la renouveler régulièrement. Cependant, une adrénaline périmée peut être encore efficace et n'est en aucun cas dangereuse: mieux vaut injecter une adrénaline périmée que pas d'adrénaline du tout.

L'allergique est un peu comme un pilote d'avion: il n'aura peut-être jamais à faire un atterrissage d'urgence, mais il doit connaître cette procédure car elle peut lui sauver la vie.Ou celle d'un autre allergique, moins prévoyant.