question_2415065_1280

En matière de santé, nous sommes souvent en situation d'incertitude. Des situations de mal-être, en particulier, ne font pas facilement la preuve de leur origine, qui peut être multiple.

Face à ces situations, on peut garder l'esprit ouvert et dire qu'on ne comprend pas .Le médecin va chercher les pistes physiques évidentes, ce qui nécessite un questionnement sur l'historique, un examen physique et éventuellement des tests biologiques à l'utilité démontrée de ce fait remboursés en France par la Sécurité Sociale. Le  travail du médecin permet  d'exclure, sur des arguments fondés,  une maladie grave.

Heureusement, souvent, tout est normal. Cela ne veut pas dire que la personne ne souffre pas et le médecin doit avoir l'honnêteté de dire qu'il est en situation d'incertitude. Eventuellement, l'évolution apportera de nouveaux arguments à une situation imprécise au premier abord.

Que faire alors?

La personne souffrante va rechercher si des déterminants de mode de vie n'aggravent pas ses troubles: questionner son sommeil, sa diététique, le manque ou l'excès d'activité physique, ses relations inter-personnelles.

Des pistes peuvent éventuellement y être trouvées. Si ce n'est pas le cas, la personne se trouve aussi en situation d'incertitude.

Que faire alors?

Les anciens préféraient croire qu'un chariot invisible tirait le soleil, plutôt que d'accepter qu'ils ne comprenaient pas le déplacement de cet objet dans le ciel.

En matière de santé, c'est pareil.

Voici une liste de « maladies » souvent retrouvées sur le net. Elles ont un point commun

— Pour la plupart, elles existent vraiment. Leur diagnostic se fait donc  par l’examen physique, le recueil de l’historique et éventuellement des examens de biologie.

— Leurs symptômes peuvent être variés.

A partir de ces maladies, dont  certaines existent, des charlatans ou des personnes désireuses de trouver une explication à tout prix à leurs symptômes vont étendre le champ de ces maladies au-delà de la rationalité scientifique. Le diagnostic est proposé sur un simple qustionnaire en ligne (le même quasiment pour toutes ces maladies) et le traitement est proposé de la même manière : il marche dans tous les cas, pour tous, et est composé soit de changements de mode de vie drastiques, soit de traitement coûteux accessibles uniquement en ligne « car refusés par la communauté scientifique », soit les 2.

J'ai déjà développé "la candisose chronique"ici, mais le raisonnement vaut

--pour l'acidose légère,

--la maladie de Lyme chronique,

--l'intoxication aux métaux lourds,

--le déséquilibre bio-énergétique,l'hypersensibilité environnementale

-- la maladie des Morgellons,

--l'intolérance alimentaire basée sur les IgG

--l'accumulation de plaques mucoïdes dans l'intestin

--la fibromyalgie

...Je n'ai pas le courage de faire un développement pour chacune, mais si ces hypothèses vous étaient proposées sachez qu'elles peuvent être très discutables.

A titre d'exemple, l'Angleterre est le seul pays qui décrit pour ses jeunes un ME syndrome, "Myalgic Encephalomyélitis", qui derrière ce nom savant n'a (heureusement) aucune caractéristique de l'inflammation du cerveau et des méninges qu'est l'encéphalomyélite. Il semble que ce soit une forme de phobie scolaire, et il n'en existe aucun équivalent dans d'autres pays, ce qui est plutôt surprenant. La mal ayant une étiquette physique, le soin psychologique nécessaire pour surmonter la phobie scolaire n'est pas apporté, les malades s'aggravent, se confinent au lit, ce qui apporte des arguments à la théorie d'une défaillance musculaire (myalgique).La boucle est bouclée...

La candidose chronique, ça existe vraiment? - Bonne Santé: ce qui dépend de nous. La santé des étudiants...et des autres.

C'est comme la maladie de Lyme ou l'intoxication aux métaux lourds: bien sûr, ça existe, mais ça n'explique pas tous les symptômes de la terre. En fonction des saisons, une liste de plus de 70 symptômes (toujours la même), se retrouve sur des sites promouvant la santé "alternative" .

http://santefamille.canalblog.com

 

J'ai trouvé une illustration humoristique plus complète et bien plus aboutie que la mienne ici : jetez un oeil, ça en vaut la peine et en plus ça vous fera rigoler. Il est scientifiquement démontré que rire est bon pour la santé!

 

La cause de toutes les maladies : le V.E.O. - Le Pharmachien

À la pharmacie, beaucoup de gens viennent me voir après s'être auto-diagnostiqués sur Internet, ou après avoir vu un thérapeute quelconque qui les a convaincus qu'ils souffraient d'un mal étrange. Quand je tente de suggérer une autre explication possible, ils n'aiment pas ça.

http://lepharmachien.com

Médecins comme malades, sachons dire "je ne sais pas".