cream-621340_1280

 

 

 

 

 

Toujours les trois catégories

Utiles

contre les démangeaisons: l'hydrocortisone

C'est   la moins dosée des cortisones crème, utilisée poue un effet anti-inflammatoire local. Il soulage les piqûres d'insectes.Ni sur les plaies, ni sur le visage, et pas d'utilisation continue (risque d'atrophie=amincissement, fragilisation, viellissement accéléré) de la peau..

Pour soulager  un bouton de fièvre: l'aciclovir

L'aciclovir est un médicament majeur. En forme crème, il réduit (d'un jour environ) la durée du bouton de fièvre (=herpès de la lèvre), ainsi que sa taille. Ca ne marche qu'en l'appliquant DES QUE les signes commencent, au mieux dès que ça "chatouille" et qu'on sent que le bouton de fièvre va sortir...

Se souvenir que l'herpès, que nous hébergeons pour la vie si nous sommes concerné, ressort plus volontiers en cas de fatigue ou de maladie. Il joue ainsi un rôle de "signal d'alarme".Etudier les circonstances où il survient peut permettre d'anticiper et de l'éviter la fois suivante, en dormant suffisamment  par exemple.

pour améliorer l'eczéma  ou la peau très sèche: le cold-cream

Une crème très hydratante, donc très grasse: le principe de l'hydratation de la peau est de bloquer l'évaporation.

Eventuellement utile et sans danger

pour soulager les contusions: le gel d'arnica; Eviter l'exposition au soleil par principe.

les "gels jambes lourdes": soulageant par un effet de fraîcheur,ils ne marchent pas mieux qu'une douche fraîche.

Les jambes qui gonflent par insuffisance veineuse sont soulagées par les bas : pas facile en été, ils doivent monter jusqu'à la cuisse pour ne pas créer de bourrelet sous le genou. Eviter le piétinement, les talons; se poser la question de certains médicaments (anti-hypertenseurs à type inhibiteur  calcique, pilule combinée), de facteurs aggravants tels le surpoids; aggravants seulement, car c'est un terrain que l'on possède dès le départ.

Inutile (le plus souvent) et Dangereux: les crèmes anti-inflammatoires non cortisone (=anti-inflammatoires non stéroidiens, la cortisone étant le stéroide)

Inutiles, sauf en cas d'application sur les articulations des doigts (le produit ne pénètre que sur quelques millimèteres, l'appliquer sur un genou ou une épaule relève dela pensée magique)

 

Dangereux,car1°) potentiellement allergisant

2°) photosensibilisant, d'où véritables BRULURES en cas d'exposition solaire, avec cicatrices persistantes

3°)si appliqué sur une plaie, piqûre...: favorise l'infection