vegetables_1584999_1920

 

 

 

 

 

On est ce que l'on mange

Littéralement! le corps se reconstruit et se répare en permanence. Alors veillons à la qualité des matériaux de construction.

 

La viande: en manger ou pas

 

On peut vivre en bonne santé avec ou sans viande.  La qualité de la viande dépend aussi du mode d'élevage et de l'alimentation des animaux.L'élevage concentrationnaire nécessite plus de chimie pour maintenir les animaux en vie: antibiotiques, antiparasitaires par exemple. Ces produits se retrouvent  ensuite dans la viande. Enfin, au niveau éthique, la plupart des carnivores trouvent plus légitime   de manger  la viande d'un animal qui a vécu selon sa nature, plutôt que confiné dans un univers concentrationnaire. La science , et (depuis peu) la loi, reconnaissent  l'animal comme un être sensible:  biologiquement proche de nous en ce qui concerne la douleur et la peur.

 

L'excès de viande, même de la meilleure qualité, est nocif pour la santé sur le long terme, du fait de la présence de graisses:son excès encrasse les artères.  La viande est un aliment-"plaisir",  pas nécessaire tous les jours et encore moins deux fois par jour. Les grands amateurs ne concevant pas un repas sans viande peuvent choisir des portions plus petites complétées par des légumineuses.

 

Merveilleuses légumineuses

les populations qui ont peu d'accès à la viande maintiennent leur santé, depuis des millénaires, par des associations céréales-légumineuses dont l'ensemble apporte tous les acides aminés essentiels: blé et pois, lentilles et riz, maïs et haricot rouge par exemple. Ces associations permettent d'équilibrer facilement un régime sans viande. Les légumineuses sont plus riches en protéines que les céréales.

 

céréales et vitamines B

 

les céréales nous apportent des glucides lents: du "carburant". Dans leur enveloppe se trouvent aussi des vitamines du groupe B .Une vitamine, comme son nom l'indique, est indispensable à la vie: polir le riz a fait apparaître en Asie de graves maladies carentielles. L'enveloppe des céréales, malheureusement, contient aussi la majeure partie des pesticides. Il est raisonnable, si on consomme des céréales complètes ou demi-complètes, de les choisir issues de cultures exemptes de pesticides.

-Complet ou demi-complet:comment? Pourquoi?

Si vous avez grandi en mangeant des céréales complètes, vous les trouvez délicieuses: question d'habitude. Si vous les découvrez, vous trouverez probablement que le riz complet est long à cuire et a un goût étrange. Les céréales demi-complètes ont un goût peu différent de leurs homologues décortiquées, nous apportent les vitamines B et sont plus rassasiantes, d'où leur intérêt alimentaire.

Questions d'actualité: lait et gluten

Le lait

Chez l'enfant, le lait n'est pas remplaçable

Le lait est nécessaire à la croissance des jeunes enfants et n'est pas remplaçable. Il est aussi très utile en tant que source de protéines chez le grand enfant et l'adolescent.

en Occident la plupart des adultes digèrent le lait (pour de sombres histoires de sélection naturelle, le lait étant historiquement consommé), ce qui n'est pas le cas en Asie. Les personnes qui ont la diarrhée chaque fois qu'elles boivent du lait ont bien sûr intérêt à l'éviter. Cette situation est parfois temporaire(pendant et juste après une "gastro") Dans ce cas on peut reprendre en premier lieu des yaourts, "prédigérés" par les ferments,  pour quelques jours avant de consommer à nouveau du lait.

Le lait contient par nature des hormones, transportées par les graisses. On sait que l'homme de plus de 50 ans grand amateur de fromage a une faible augmentation du risque de cancer prostatique. On suspecte un surcroît de cancer du sein chez la femme pour la même raison sans disposer à ce jour de preuves solides, en considérant le fait que le cancer du sein est hormonodépendant.

Il est par contre peu probable que toutes les affirmations qu'on entend aujourd'hui contre le lait soit vraies, en matière de rhumatismes et d'arthrose par exemple: il suffirait paraît-il de se passer de lait pour retrouver la jeunesse éternelle; trop facile...

Le bon sens suggère donc que le lait n'est pas indispensable chez l'adulte, bien que sa teneur en protéines soit très intéressante, mais que si on l'apprécie il est raisonnable de le choisir écrémé autant que possible.Pour la même raison, remplacer la crème par des préparations type" lait "de soja ou d'amande chaque fois que c'est possible.

Avec ou sans lait: de bons os pour toute la vie

En tant que source de calcium, le lait est une source parmi d'autres, de bons os se constituant non seulement par des apports alimentaires suffisants, mais par leur association, pour le fixer, à une exposition solaire régulière et à l'activité physique, tout particulièrement jusqu'à l'âge de 22 à 25 ans.

Nous constituons à ce moment notre stock pour la vie, les interventions ultérieures viseront à "gérer" ce stock qui diminue inexorablement avec le temps. Les régimes de famine imposés par la dictature de la minceur à de jeunes femmes les prédisposent donc aux fractures dans leur grand âge et aux situations de dépendance qui s'ensuivent.

Et le gluten?

En europe,une personne sur 100 ou 200 est intolérante au gluten (selon les sources et les calculs) : c'est la maladie coeliaque; plus d'info ici sur le site de l'afdiag, qui est une association de malades coeliaques:

La maladie cœliaque | afdiag.fr

La maladie cœliaque, ou intolérance au gluten, est de nos jours une des maladies digestives les plus fréquentes. Sa connaissance a beaucoup progressé durant ces vingt dernières années mais le seul traitement connu reste l'éviction totale du gluten de l'alimentation. Avant de commencer un régime aussi astreignant, il faut établir avec certitude un diagnostic précis.

http://www.afdiag.fr

 

D'autres personnes, beaucoup plus nombreuses, considèrent que le gluten "n'est pas bon pour la santé" sans justification objective . C'est une mode, qui amène à se priver d'une ressource alimentaire intéressante.

 

Végétalisme et vitamine B12

 

Le végétalisme : un défi intellectuel et rationnel.

Intellectuel, car équilibrer une alimentation sans aucun produit d'origine animale demande des recherches et des calculs .

 Rationnel car nos réserves de vitamine B12 durent au plus 5 ans: au-delà, le végétalien s'expose à des troubles neurologiques pas toujours réversibles. Il lui faut donc se supplémenter en vitamine B12, qui est d'origine animale:viande, mais aussi produits laitiers ou oeufs. Les suppléments pharmaceutiques sont, quand à eux, produits par des cultures bactériennes.

le végétalisme ne permet pas la santé et la croissance des jeunes enfants; des drames récurrents l'illustrent, des parents ayant considéré à tort que les "laits" végétaux pouvaient remplacer le lait dans l'alimentation de leurs enfants.

Ceci est un argument pour considérer que le végétalisme n'est pas une alimentation naturellement adaptée à l'Homme.

sous  cette réserve, et chez l'adulte, le végétalisme est compatible avec la bonne santé: il existe des athlètes végétaliens.

 

Cuisiner = manger mieux pour moins cher?

Cuisiner: un gros mot pour beaucoup d'adultes actifs, dont les parents déjà cuisinaient peu. La cuisine semble demander tant de temps et de savoir!  le marketing prend soin de nous faire oublier qu'il existe des plats très simples et très peu coûteux. Les plats préparés ont des photos si attrayantes! Mais les ingrédients nobles coûtent  cher et sont utilisés avec parcimonie. Des mélanges peu ragoûtants: "minerai  de viande", "viande séparée mécaniquement" sont apparus . Les associations de consommateurs qui analysent ces préparations ont souvent des surprises.

A budget égal, les ingrédients non cuisinés permettent de gagner en qualité. Plus rapides, les ingrédients "en kit": légumes épluchés, portions de viande prédécoupées, pâtes à tarte  déjà étalées simplifient la cuisine et il n'est guère plus long de cuire que de réchauffer. Certains plats se cuisinent facilement en double;  et le jour où ça vous dit, si vous prenez du temps pour une pâte "maison": à pizza, à cookie, à tarte, pourquoi ne pas préparer et congeler une deuxième?,

Cela n'empêche pas d'avoir un plat tout prêt en dépannage...

 

Le plaisir de manger

la France est un pays occidental connu pour son "bien manger" et sa relative santé cardio-vasculaire: c'est le "french paradox."C'est le temps accordé au repas et la convivialité qui font la différence. Manger en famille, en prenant son temps, est facteur de bonne santé physique...et psychique.

Manger à petit prix avec les nouvelles technologies: appli Too good to go

Des cafés, restaurants et magasins d'alimentation proposent à petit prix leurs invendus du jour, sous forme de panier-surprise à réserver et payer d'avance, pour quelques euros. Sympa en rentrant du travail ou des cours.

 

Too Good To Go : l'appli anti-gaspi

Too Good To Go, c'est une communauté qui lutte contre le gaspillage alimentaire grâce à une appli qui permet aux citoyens de récupérer les invendus de leurs commerçants de quartier à petit

https://toogoodtogo.fr